Lafayette

Pour me rendre à Lafayette, j’ai fait Ottawa-Chicago, Chicago-Atlanta, Atlanta-Lafayette. C’était un peu mêlant parce qu’à chaque aéroport je faisais un saut de fuseau horaire. Moins un. Plus un. Moins un. Déjà que je ne comprends pas grand-chose à cette affaire-là.

À Chicago, j’ai donc couru comme une damnée pour rejoindre ma porte d’embarquement avant de réaliser que j’étais une heure trop tôt.

Au retour, je devais faire Lafayette-Atlanta, Atlanta-Washington, Washington-Ottawa. Mais le vol Lafayette-Atlanta était overbooké. J’ai finalement fait Lafayette-Alexandria en taxi. Alexandria-Atlanta, Atlanta-Washington, Washington-Ottawa. (Oui, il y a un Alexandria en Louisiane aussi.) J’aimerais dire que la ride de taxi m’a permis de voir le paysage, mais j’ai dormi. Dans un taxi. Il faut une première en tout.

Par contre, je peux affirmer que l’aéroport d’Alexandria était le plus petit de ma vie. On aurait dit la Gare du Palais, à Québec.

Peut-être qu’un certain aéroport aux Bahamas était plus petit encore. Je ne me souviens plus très bien. Ni du nom, ni du lieu, ni de qui j’étais à ce moment-là.

Il y a longtemps que je m’oublie un peu partout où je passe.

Des retailles.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s